BRUSSEL

Bruno Fleurence et Hugo Roussel (Brussel) explorent des étendues sonores improvisées où se croisent bourdons de surpeti, bruits de guitare, râles de trompette, souffles d’amplis… Leur musique, épaisse et crépusculaire, résonne comme un abstract blues des plaines arides. Sur scène, le duo collabore fréquemment avec d’autres artistes – on a pu le voir en compagnie
de la danseuse Marie Cambois (Brumassel), du poète Steve Gander (Bruganssel),
du danseur Romain Henry (Bruhenssel) –
ou intègre des fragments de récits
pré-enregistrés à ses sets.


CONTACT

site : www.brussel.fr
email : contact[at]brussel.fr
BRUNO FLEURENCE

Bruno F est un trifouilleur, un tripatouilleur de pianos à bretelles, cornets à pistons et divers objets de récupération. En solo (ciné-concert La marchande d’allumette), duo (avec Ana Ban), trio (avec notamment Ute Völker et Alfredo Costa Monteiro ; Dominique Répécaud et Hervé Gudin), quartet (avec Ana Ban, Heidi Brouzeng et Daunik Lazro ; Projet Qwartet avec Marie-Noëlle Brun, Mathieu Chamagne et Françoise Klein) ou au sein de plus grands ensembles (Soixante Étages, Vracarme, Morning Live Ensemble…), Bruno F fait subir à ses instruments nombre de vols planés qui feraient rougir (de plaisir) Maurice André, Yvette Horner ou Paco De Lucia… Il a participé aux quatre derniers albums du collectif Soixante Étages (ASBL, 6, Repli-k 07 et Lumpen Orchestra sur le label 33revpermi) et, aux côtés de Ana Ban et Hervé Gudin, à la réécriture d’une pièce pour l’album Assemblage de pièces comeladiennes sur Gazul Records.

33revpermi.free.fr
HUGO ROUSSEL

Né en 1976, Hugo Roussel est impliqué depuis 1996 dans plusieurs projets liés à la musique improvisée, en tant qu’éditeur, organisateur ou musicien. Il a notamment co-fondé le label Pricilia:records, les sessions Musique pour 30 chaises et le Teenage Project. Il a joué de la table de mixage bouclée dans différentes formations avec, entre autres, Jean-Philippe Gross, Arnaud Rivière, Alexandre Bellenger, et
a pu croiser sur scène des musiciens comme Toshimaru Nakamura, Jean-Luc Guillonet, Michel Doneda ou encore Ana Ban. Il utilise aujourd’hui la guitare pour développer ses textures sonores. En 2013, il fonde La distillerie collective avec Marie Cambois et Jean-Philippe Gross, une structure dédiée à la création d’actions performatives. Designer graphique depuis 2001 exerçant aujourd’hui sous le nom Studio Punkat, il est également plasticien
et réalise des dessins, des installations sonores ou typographiques, etc.

www.hugoroussel.com
www.ladistilleriecollective.org
www.punkat.com